Une éditorialiste témoigne avoir été violée par Donald Trump

Une éditorialiste américaine célèbre accuse dans le magazine New York le président des États-Unis Donald Trump de l’avoir violée, il y a une trentaine d’années.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

E. Jean Carroll, éditorialiste de renom, témoigne avoir été violée dans un magasin, dans les années 1990, par celui qui deviendra 23 ans plus tard président des États-Unis. Si elle n’a pas porté plainte, elle a raconté à l’époque l’épisode à deux amies journalistes, qui ont confirmé son récit. « Il m’a violée dans la cabine d’essayage du Bergdorf Goodman, mais ce n’est pas le seul dans la liste des hommes hideux de ma vie », commence E. Jean Carroll. Donald Trump a démenti l’avoir jamais rencontrée.