Israël fait monter la pression sur la place de l'Iran en Syrie

Par
Israël a rejeté lundi une proposition russe visant à empêcher les forces iraniennes déployées en Syrie d'approcher à moins de 100 km du plateau du Golan, où l'armée israélienne a actionné pour la première fois dans la journée son système de défense antimissile "Fronde de David".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

JERUSALEM (Reuters) - Israël a rejeté lundi une proposition russe visant à empêcher les forces iraniennes déployées en Syrie d'approcher à moins de 100 km du plateau du Golan, où l'armée israélienne a actionné pour la première fois dans la journée son système de défense antimissile "Fronde de David".