Falsifications au «Spiegel»: «Au début, personne ne voulait y croire»

Par Rory Mulholland

Le prestigieux hebdomadaire allemand Der Spiegel a annoncé le 23 décembre avoir porté plainte pour détournement de fonds contre son ancien salarié vedette, Claas Relotius, qui a reconnu avoir falsifié de nombreux reportages. Alors que le scandale enfle, entretien avec Juan Moreno, le journaliste qui a révélé les falsifications des enquêtes de son collègue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je ne suis qu’un auteur de papiers magazine. Je ne suis pas plus intelligent qu’un autre, et loin d’être parfait… Je ne suis pas Mère Teresa. Demandez à ma femme, elle vous le dira ! » Pour un homme qui vient d’exposer le plus grand scandale médiatique allemand depuis des décennies, Juan Moreno est extrêmement modeste.