Ravalomanana dénonce des fraudes électorales à Madagascar

Par
Andry Rajoelina est en tête du dépouillement en cours du deuxième tour de l'élection présidentielle à Madagascar, a annoncé dimanche soir la commission électorale, provoquant aussitôt des accusations de fraude de la part de son adversaire, Marc Ravalomanana.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ANTANANARIVO (Reuters) - Andry Rajoelina est en tête du dépouillement en cours du deuxième tour de l'élection présidentielle à Madagascar, a annoncé dimanche soir la commission électorale, provoquant aussitôt des accusations de fraude de la part de son adversaire, Marc Ravalomanana.