Shinzo Abe s'excuse pour une affaire de possible corruption

Par
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a de nouveau présenté ses excuses dimanche à propos d'une affaire de vente de terrains publics qui empoisonne son gouvernement et a contribué à une forte perte de popularité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a de nouveau présenté ses excuses dimanche à propos d'une affaire de vente de terrains publics qui empoisonne son gouvernement et a contribué à une forte perte de popularité.