Trump veut rencontrer Poutine début 2019, après l'enquête russe

Par
Donald Trump souhaite désormais attendre le début de l'année prochaine et la fin de l'enquête portant sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection de 2016 pour rencontrer Vladimir Poutine, a déclaré mercredi son conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump souhaite désormais attendre le début de l'année prochaine et la fin de l'enquête portant sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection de 2016 pour rencontrer Vladimir Poutine, a déclaré mercredi son conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton.

"Le président pense que le prochain sommet bilatéral avec le président Poutine doit se tenir une fois que la chasse aux sorcières aura pris fin, donc nous sommes d'accord pour penser que ce sera après le premier de l'an", a-t-il dit dans un communiqué.

Après avoir rencontré Vladimir Poutine le 16 juillet à Helsinki, Donald Trump s'est dit disposé à l'inviter à la Maison blanche d'ici à la fin 2018.

Aux Etats-Unis, beaucoup, y compris dans le camp républicain, reprochent à Donald Trump de ne pas avoir demandé de comptes à son homologue pour les ingérences russes dans la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis et veulent être informés de la teneur des discussions qu'il a eues avec lui.

La dernière visite de Vladimir Poutine aux Etats-Unis remonte à 2007. Il avait alors passé deux jours dans la résidence de la famille Bush à Kennebunkport, dans le Maine.

Dmitri Medvedev, aujourd'hui Premier ministre, s'est par ailleurs rendu à Washington en 2010 en qualité de chef de l'Etat.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale