La Chine s’intéresse aux œuvres d’art africaines (et à leur restitution)

Par Louis Bertrand et Clémence de Gail

Depuis plusieurs années, Pékin développe une diplomatie du patrimoine. Un vecteur d’influence et de renouveau patriotique, dont l’Afrique pourrait bien être le futur terrain d’expression.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le sabre que nous vous remettons aujourd’hui rutile au soleil : ce soleil, c’est celui de la connaissance, de l’amitié chaleureuse entre nos peuples et de la fraternité. » Face au président sénégalais Macky Sall, Édouard Philippe s’exprime ce 17 novembre 2019 à Dakar sur la restitution du sabre d’El Hadj Omar Tall.