Comment Internet bouscule une presse américaine malmenée par ses actionnaires

Par
Aux Etats-Unis, les journaux perdent des lecteurs et de la publicité, mais continent d'engranger des bénéfices. Ces derniers sont toutefois jugés trop faibles par des financiers qui se moquent de la contribution de la presse à la Démocratie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et si nous commencions par quelques nouvelles, peu réjouissantes, glanées ces derniers temps au fil de l’actualité de la crise économique de la presse américaine ?