Au Sénégal, Macky Sall se dirigerait vers une solide victoire

Par
Le président sénégalais Mack Sall devrait être nettement réélu dès le premier tour, a-t-on appris mardi de source proche de la commission électorale et auprès des médias locaux.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

DAKAR (Reuters) - Le président sénégalais Mack Sall devrait être nettement réélu dès le premier tour, a-t-on appris mardi de source proche de la commission électorale et auprès des médias locaux.

Selon le site d'informations Dakaractu.com, qui s'appuie sur des résultats partiels, Macky Sall a obtenu plus de 58% des voix lors de l'élection présidentielle du 24 février. Selon la source proche de la commisson, son score avoisine les 59,5%.

Les résultats officiels sont attendus pour vendredi.

Toujours selon Dakaractu.com, le candidat arrivé deuxième du scrutin est l'ancien Premier ministre Idrissa Seck, avec 20% des voix, devant l'ex-inspecteur des impôts Ousmane Sonko (16%).

Un porte-parole d'Idrissa Seck a déclaré que ces résultats préliminaires étaient "entièrement faux". Il n'a pas donné les estimations de son propre camp.

Dès dimanche, l'équipe de Macky Sall avait annoncé la réélection du chef de l'Etat sortant, une issue contestée par l'opposition selon laquelle les résultats partiels montrent que la tenue d'un second tour est inévitable.

Si aucun candidat n'obtient la majorité absolue, un second tour aura lieu le 24 mars entre les deux candidats arrivés en tête du premier tour.

Macky Sall, 57 ans, critiqué par l'opposition et des associations de défense des droits de l'homme après l'exclusion des candidatures de deux opposants, était considéré comme favori du scrutin pour la croissance économique qui a accompagné son premier mandat.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale