En attendant Trump, les deux Corées se rapprochent

Par

La rencontre des deux chefs d’État coréens prévue ce 27 avril sur la ligne de démarcation entre le Nord et le Sud devrait instaurer une petite désescalade avant la grande : le sommet Kim-Trump. Jusqu’ici tout va bien…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jamais deux sommets intercoréens sans trois : vendredi 27 avril 2018 à 9 h 30 (2 h 30 à Paris), Kim Jong-un, maître de Pyongyang depuis décembre 2011, rencontre le président sud-coréen Moon Jae-in (élu en mai 2017). Le père de Kim Jong-un, Kim Jong-il, au pouvoir de 1994 à sa mort en 2011, avait reçu par deux fois, à Pyongyang, un président de la Corée méridionale : Kim Dae-jung en 2000, puis Roh Moo-hyun en 2007.