Chili: un féminisme venu du Sud

Au Chili, l’indépendance économique qu’implique le fait d’avoir un travail, même précaire, a généré un nouveau sujet politique : la femme pauvre, aujourd’hui protagoniste de l’un des mouvements sociaux les plus importants d’Amérique latine. Une analyse par deux historiens chiliens revient sur cette séquence de résistances collectives encore en cours.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le mouvement des femmes chiliennes qui a pris forme ces deux derniers mois a déjà profondément modifié la scène politique et sociale du pays, écrivent les historiens Carolina Olmedo et Luis Thiellemann dans la revue de critique communiste Contretemps, faisant le lien avec le contexte économique du pays mais aussi les manifestations étudiantes de 2011.