Londres en croisade contre les radios pirates

Par

La traque des radios dites pirates bat son plein en Grande-Bretagne. Ces stations illégales, moins musicales et plus politiques que dans les années 1960, émettent depuis des tours et non plus à partir de navires. Les autorités s'acharnent contre une telle dissidence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vous pensiez révolue l'ère des « radios libres » (appellation française) ? Tout ce tintouin vous semblait devoir être remisé au rayon des excitations de jadis, avant notre âge numérique, du temps que la démocratie s'avérait encore incomplète donc toujours à conquérir ? Bref, vous pensiez qu'avec la fin de l'Histoire, en nos sociétés capitalistes avancées, c'en était fini du miaulement des ondes folles : erreur !