Si le monde consommait tels les Suisses, il faudrait trois planètes Terre

Par

Le quotidien de Genève, Le Temps, publie un article apte à frapper les esprits helvètes : « Notre empreinte globale, lit-on, calculée selon la méthode du “Global Footprint Network”, augmente chaque année, selon le WWF. Il y a vingt ans, selon cette même méthode, il fallait trois mois de plus à l’humanité pour atteindre ce seuil. En cause: notre mode de vie. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dès lundi, nous aurons épuisé les ressources que la Terre est capable de produire en une année. Nous arrivons au bout de notre quota après seulement sept mois, soit plus tôt que l’an passé, selon les calculs de l’organisation environnementale WWF.