UE: Catherine Ashton bascule à son tour dans le lobbying

Par

L’ancienne cheffe de la diplomatie européenne travaille désormais pour une société de sécurité canadienne, qui répond à des appels d’offres de l’UE.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Son bilan à la tête de la diplomatie de l'UE (2009-2014) est loin d'avoir marqué les esprits. Cela n'a pas empêché la Britannique Catherine Ashton, une lord de 63 ans, de faire parler d'elle cet automne, alors qu'elle est entrée dans un « groupe de conseil » au sein de GardaWorld Security, un géant canadien de la sécurité, comme elle l'a fait savoir dans sa déclaration parlementaire publiée en septembre.