Attentat de l'EI contre le gouvernement rebelle d'Idlib, rapporte OSDH

Par
Une djihadiste appartenant selon toute vraisemblance au groupe Etat islamique (EI) s'est fait exploser mardi à Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, faisant un mort et trois blessés, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BEYROUTH (Reuters) - Une djihadiste appartenant selon toute vraisemblance au groupe Etat islamique (EI) s'est fait exploser mardi à Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, faisant un mort et trois blessés, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

La femme kamikaze visait le gouvernement de salut national, lié à l'alliance rebelle djihadiste du Tahrir al Sham qui a pris pour l'essentiel le contrôle de cette enclave rebelle à la suite de combats récents contre des factions insurgées soutenues par la Turquie.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale