Au Chili, Irací Hassler devient la première communiste à diriger Santiago

Dans ce pays d’Amérique du Sud en pleine effervescence politique et sociale, le Parti communiste incarne le changement. L’une des figures est la nouvelle maire féministe de Santiago, qui à 30 ans est devenue la première maire communiste à diriger la capitale chilienne.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Santiago (Chili).– Un peu avant que midi ne sonne dans la capitale chilienne, lundi 28 juin, Irací Hassler Jacob, 30 ans, féministe et militante communiste, a traversé la salle municipale pour devenir maire de Santiago, la municipalité la plus emblématique du pays. Elle devient non seulement la deuxième femme à occuper le poste, mais aussi la première représentante du Parti communiste.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal