Le plus anglais des Anglais, Jacob Rees-Mogg, s’en donne à mot joie

Par

Devenu leader de la Chambre des communes et lord président du Conseil dans le gouvernement Johnson, le très excentrique et très droitier Jacob Rees-Mogg s’est fendu, à peine entré en fonctions, d’une note auprès de ses services, emplie de directives lexicales pas piquées des hannetons…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les conservateurs britanniques désormais au pouvoir ont un côté foutraque idiosyncrasique ! On en serait presque indulgent sinon complaisant à leur endroit. Mais ces zozos sont parfois dangereux. Boris Johnson espère en faire rapidement la preuve. Dans son gouvernement de combat jusqu’au-boutiste, il est un super zozo dont Mediapart fut le premier à dresser le portrait en France : Jacob Rees-Mogg.