Mediapart Live débriefe les européennes

Dans le cadre de l’European Lab Camp, Mediapart a dressé le bilan définitif du scrutin européen et fait le point sur les dossiers « chauds » qui attendent les eurodéputés.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF

Mediapart s’est délocalisé à Lyon jeudi pour débattre du « jour d’après » des élections européennes. Le cadre : un événement culturel organisé par Arty Farty, baptisé European Lab Camp et rassemblant des dizaines d'intellectuels, artistes et activistes. 

Notre journal a rassemblé des invités de différentes sensibilités et nationalités pour débriefer les élections européennes et identifier les batailles politiques à venir au Parlement.

  • Le replay intégral
  • Progressistes vs nationalistes : que reste-t-il de la rhétorique macronienne ? 
© Mediapart

David Adler est coordinateur politique de DiEM25, le mouvement de Yánis Varoufákis. Il a récemment donné un entretien écrit à Mediapart, dans lequel il récusait « l’alternative Macron-Salvini ».

Agata Czarnacka est une philosophe polonaise. Fondatrice du mouvement Initiatives féministes, elle est engagée contre la révolution sociale conservatrice entreprise dans son pays par la droite du PiS. 

Emmanuelle Reungoat est maîtresse de conférences en science politique à l'université de Montpellier. Elle est l'auteure d'une Enquête sur les opposants à L’Europe (Éditions du Bord de l’eau, 2019), fruit d'années de recherche sur les résistances à l’intégration européenne. 

Shahin Vallée est économiste et ancien conseiller d’Herman Van Rompuy (président du Conseil européen) puis d’Emmanuel Macron à Bercy. Il a récemment défendu dans le Guardian que ce dernier s’était trompé de stratégie en Europe. Il vient de publier une tribune dans Mediapart, dans laquelle il plaide pour « un rapport de force transnational, entre désobéissance impuissante et diplomatie stérile ».

  • Les gauches et l’Europe : combien de divisions ? 
© Mediapart

Laura Chazel est chercheuse en science politique, rattachée à l’université Complutense de Madrid et à Sciences-Po Grenoble. Bonne connaisseuse de Podemos en Espagne, elle étudie la circulation des thèses populistes, notamment à gauche. Elle est l’auteure d'articles académiques et de plusieurs recensions d’ouvrages portant sur ce thème. 
Stathis Kouvélakis est professeur de philosophie politique au King’s College de Londres. Ex-militant de l'aile gauche de Syriza, contestataire de la ligne suivie par Alexis Tsipras, il a rejoint les rangs de l’Unité populaire. Il est l’auteur de La Grèce, Syriza et l'Europe néolibérale (La Dispute, 2015). 
Sarah Schlitz est députée écologiste au niveau fédéral en Belgique. Féministe et militante associative, elle appartient au mouvement Vert ardent à Liège, qui se veut « écolo-citoyen ». Elle interviendra à propos de sa propre expérience, et des récentes percées des Verts en Europe du Nord et centrale. 

  • Les prochaines batailles politiques en Europe
© Mediapart

Marie-Laure Basilien-Gainche est professeure de droit public à l’université Jean-Moulin-Lyon 3. Ses travaux portent sur le droit des migrations et la protection des droits fondamentaux, notamment dans le cadre européen. 

Maxime Combes est économiste de formation et militant pour la justice climatique, notamment à Attac. Il écrit régulièrement dans son blog du Club de Mediapart, et a notamment publié Sortons de l’âge des fossiles (Seuil, 2015). Nous échangerons avec lui sur les traités de libre-échange à venir.
Cécile Marchand est chargée de campagne « climat et acteurs publics » pour l'ONG Les Amis de la Terre. Elle est également porte-parole d’Action non violente-COP21. Nous reviendrons avec elle, en particulier, sur cette proposition d'une Banque européenne du climat.

> Pour vous tenir au courant de l’actualité des lives et accéder à leur compte-rendu en direct, suivez le compte @MediapartStudio sur Twitter.


Mediapart Live

Mediapart Live
par La rédaction de Mediapart
Mediapart Live
par La rédaction de Mediapart

À la Une de Mediapart

Gouvernement
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Politique
Le maire écologiste de Grenoble fait voter l’autorisation du burkini sous les invectives
Lundi soir, malgré les pressions et après un conseil municipal interminable, Éric Piolle a fait adopter, sur le fil, un changement du règlement intérieur des piscines municipales. Les militantes qui se sont battues pour pouvoir porter le burkini reviennent, pour Mediapart, sur la genèse de leur combat. 
par Pauline Graulle et David Perrotin
Libertés publiques
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
France
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver des enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne