Wilders renonce au concours de caricatures du prophète Mahomet

Par
Le chef de file de l'extrême droite néerlandaise, Geert Wilders, a annoncé jeudi avoir renoncé à organiser un concours de caricatures du prophète Mahomet en invoquant un risque de violence trop élevé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

AMSTERDAM (Reuters) - Le chef de file de l'extrême droite néerlandaise, Geert Wilders, a annoncé jeudi avoir renoncé à organiser un concours de caricatures du prophète Mahomet en invoquant un risque de violence trop élevé.