Italie: Les migrants du Sea Watch 3 débarquent en Sicile

Par
Les 47 migrants, dont 15 mineurs, bloqués depuis près de deux semaines en Méditerranée à bord du navire humanitaire Sea Watch 3 sont arrivés jeudi dans le port sicilien de Catane, où ils ont finalement été autorisés à débarquer.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

CATANE, Sicile (Reuters) - Les 47 migrants, dont 15 mineurs, bloqués depuis près de deux semaines en Méditerranée à bord du navire humanitaire Sea Watch 3 sont arrivés jeudi dans le port sicilien de Catane, où ils ont finalement été autorisés à débarquer.

Huit pays, parmi lesquels l'Allemagne, la France, le Portugal, Malte, la Roumanie et l'Italie elle-même, ont accepté mardi de se répartir l'accueil de ces migrants.

Le Sea Watch 3, navire d'une ONG allemande, a recueilli les migrants le 19 janvier au large de la Libye mais l'Italie refusait depuis lors de le recevoir dans un de ses ports.

Après avoir embrassé les membres de l'équipage, les mineurs ont été les premiers à descendre à terre et à embarquer à bord de cars qui les ont conduits dans un centre d'accueil où ils pourront déposer une demande d'asile.

Le vice-président du Conseil italien Matteo Salvini, également ministre de l'Intérieur, a souhaité mercredi l'ouverture d'une enquête judiciaire sur les "éventuelles irrégularités" commises par l'ONG qui gère le Sea Watch 3.

Le dirigeant d'extrême droite a souligné que les ports italiens resteraient fermés aux navires transportant des migrants.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale