Le sort des migrants ne s'améliore pas en Libye, malgré les ONG

Par
Malgré une présence de plus en plus forte des organisations humanitaires, de l'Onu et du personnel diplomatique, le sort des migrants qui transitent par la Libye ou qui y sont ramenés après avoir été interceptés en mer ne s'améliore pas, ont constaté plusieurs ONG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LE CAIRE (Reuters) - Malgré une présence de plus en plus forte des organisations humanitaires, de l'Onu et du personnel diplomatique, le sort des migrants qui transitent par la Libye ou qui y sont ramenés après avoir été interceptés en mer ne s'améliore pas, ont constaté plusieurs ONG.