L'UE prend la tête d'un groupe de contact sur le Venezuela

Par
L'Union européenne va diriger un groupe de contact international qui se donne trois mois pour résoudre l'actuelle crise politique au Venezuela, a annoncé jeudi la haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne va diriger un groupe de contact international qui se donne trois mois pour résoudre l'actuelle crise politique au Venezuela, a annoncé jeudi la haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini.

L'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni ainsi que l'Equateur ou encore la Bolivie feront partie de ce groupe qui se réunira pour la première fois la semaine prochaine, a-t-elle précisé.

Le groupe mettra fin à ses travaux en l'absence de progrès au bout de 90 jours. Il se tient prêt à envisager de nouvelles sanctions économiques contre le gouvernement du président Nicolas Maduro, a souligné Federica Mogherini.

"Nous avons des sanctions ciblées déjà en place et d'autres (...) sanctions pourraient être examinées par les ministres", a-t-elle dit à l'issue d'une réunion à Bucarest des ministres européens des Affaires étrangères.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale