Au Chili, le groupe féministe Las Tesis est poursuivi par la justice  

Par Camille Audibert

Le groupe Las Tesis, originaire de Valparaíso, avait fait sensation en pleine révolte sociale fin 2019 avec la performance « Un violeur sur ton chemin ». Mais c’est une autre intervention artistique dénonçant les violences policières qui lui vaut des ennuis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Buenos Aires (Argentine).– Sous le ciel plus que jamais gris de Valparaíso (centre), les militantes du groupe féministe chilien Las Tesis apparaissent, masquées, devant le siège de la police ou sur la place principale de la ville portuaire vidée par l’isolement social et la pandémie de coronavirus.