«Pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour savoir que Bouteflika est momifié»

Par

Pour le militant Omar Benderra, le régime algérien est face à un dilemme : « Soit il renouvelle Bouteflika au mépris de toute logique, de toute réalité, soit il lui trouve un successeur. Et cette seconde option crée des tensions violentes à l’intérieur du régime. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ancien directeur de banque publique, passé par les rangs du gouvernement réformateur de Mouloud Hamrouche à la fin des années 1990 où il fut chargé de la renégociation de la dette extérieure, aujourd’hui consultant et membre d’Algeria Watch, une association qui défend les droits humains en Algérie, Omar Benderra décrypte pour Mediapart la crise multidimensionnelle qui secoue gravement le plus grand pays d'Afrique