Législatives: une Italie ingouvernable? Enquête

En Italie, les néofascistes de CasaPound capitalisent sur le discours anti-migrants

La presse italienne en parle comme des « fascistes du troisième millénaire ». Enquête sur ce mouvement néofasciste lancé en 2003, dont le discours anti-migrants, comme les connexions mafieuses, lui ont permis d'obtenir 9 % des voix, aux dernières municipales à Ostie, dans la commune de Rome.

Beniamino Morante

31 décembre 2017 à 09h43

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Rome (Italie), correspondance - Pour éveiller les consciences, il a fallu des images. Une vidéo choquante et violente, qui a fait le tour de l’Italie. Nous sommes le 7 novembre 2017 à Ostie, dans la commune de Rome, deux jours après les élections municipales. Interpellé par l’éclatant résultat obtenu par CasaPound – 9 % –, le journaliste Daniele Piervincenzi se rend sur place pour interviewer Roberto Spada, membre du clan mafieux des Spada.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA