mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart lun. 29 août 2016 29/8/2016 Édition du matin

Or noir et terres mortes au Canada

30 octobre 2014 | Par Jean-Marc Giboux

Les sables bitumeux de l’Alberta ont élevé le Canada au troisième rang des réserves mondiales de pétrole avec 173 milliards de barils, derrière le Venezuela et l’Arabie saoudite. Le pétrole représente aujourd’hui près de 24 % des exportations du pays. Pour l'acheminer aux États-Unis, un oléoduc gigantesque doit traverser l'Amérique du nord au sud. Mais les populations locales refusent ce pipeline qui, à l'heure de la transition énergétique, devient aussi pour Obama un enjeu des élections de mi-mandat. Jean-Marc Giboux avait illustré la série de quatre articles de Thomas Cantaloube consacrée à cette révolte. Voici aujourd'hui ses photos, prises à la source.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Les sables bitumineux de l'Alberta sont d'importants gisements de pétrole brut lourd situés dans le nord-est de l'Alberta au Canada, couvrant 142 200 km2 de forêt boréale, soit environ 21 % du territoire de la province. C'est la seule réserve pétrolière au monde à pouvoir être exploitée à ciel ouvert à grande échelle, car les gisements de sables bitumeux sont recouverts de moins de 75 mètres de terre.

Voir tous les portfolios