«On the way to the sea»: un jour, en Chine, la terre a tremblé

Le 12 mai 2008, dans la province du Sichuan, survient l’un des plus terribles tremblements de terre de l’histoire de la Chine. Wenchuan, la ville natale du réalisateur Tao Gu, est dévastée. Dans un court-métrage expérimental où images et sons flashent comme dans un rêve, Tao Gu évoque en 20 minutes le chaos et la désolation. En partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

Tënk & Mediapart

20 février 2021 à 10h07

Le 12 mai 2008 à 14 h 08, au centre de la Chine, au bord du plateau du Tibet, un séisme d’une magnitude comprise en 7,6 et 8 sur l’échelle de Richter dévaste des mégapoles, des villes, des villages, des écoles. Beaucoup d’écoles. Officiellement, près de 70 000 personnes sont mortes, 375 000 blessées gravement et quelque 18 000 sont à ce jour encore portées disparues.
Des milliers d’images nous sont parvenues de cette tragédie, la couverture par des médias chinois n’ayant notamment pas été trop entravée. Mais que montrer du chaos qui hante à jamais ?
Les parents du réalisateur habitent Wenchuan et sont des rescapés du tremblement de terre. Tao Gu, né là-bas et aujourd’hui résidant au Canada, retourne dans sa famille. Des récits qu’il entend, des images qu’il retient, il conçoit ce court-métrage formel sur la fragilité humaine.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Europe — Reportage
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Europe — Entretien
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Santé — Reportage
En Mayenne : « J’ai arrêté de chercher un médecin traitant »
En Mayenne, des centaines de personnes font la queue pour un médecin traitant. Dans ce désert médical, le nombre de médecins n’est pas suffisant face à une énorme demande. Inciter les médecins à s’installer dans des zones sous-dotées ne suffit peut-être plus. Certaines voix prônent une autre solution : la contrainte. 
par Célia Mebroukine
Politique — Enquête
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget