«Ecole en vie», quand l’élève s’élève

Par Images en Bibliothèques & Mediapart

Dans le Maine-et-Loire, dans le Rhône ou en Savoie, Agnès, Héloïse et Nicolas sont enseignants dans l’école publique. Trois types de classe, mais un même souci : certes, apprendre aux élèves les fondamentaux, mais aussi l’autonomie et la confiance en soi. En 1 h 20, Mathilde Syre souligne très justement ce qu’éduquer veut dire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les trois enseignants ont choisi de pratiquer, à l’école publique, une pédagogie « active ». S'inspirant de grands pédagogues comme Freinet ou Montessori et au-delà du seul schéma proposé par l’Éducation nationale, ils accompagnent les enfants vers leur émancipation et leur responsabilité.