«Grano Amaro»: peut-on ignorer l’héritage de Mussolini?

Election municipale dans une commune italienne de 6 000 habitants : les enjeux sont ceux du monde rural, mais l’histoire du pays s’impose aux deux candidats. Car ici est né et enterré Mussolini. Ce documentaire de Cyril Bérard et Samuel Picas a reçu le soutien de Tënk et Mediapart pour la post-production.

Tënk & Mediapart

12 septembre 2020 à 18h08

Depuis 74 ans, la gauche gérait la petite ville de Predappio, en Émilie-Romagne, région du nord de l’Italie. Mais en 2019, elle a dû céder le siège à la droite, soutenue par Forza Italia, la Ligue du Nord, Fratelli d’Italia. Ce ne fut même pas un combat. Les candidats qui se font face, tous deux amateurs en politique, semblent ignorer l’enjeu, s’ils ne sont pas carrément dépassés par lui. La tombe du dictateur doit-elle être gérée comme une attraction touristique ou comme une occasion d’affronter historiquement et culturellement la période fasciste ? Si ces questions affleurent dans les équipes de campagne, jamais les candidats ne s’en emparent. À droite, les alliés ultras, voire fascistes, se font très discrets. À gauche, on veut se démarquer de l’ancien maire, Giorgio Frassineti, une bête politique qui ne peut se représenter après deux mandats. La campagne se déroule paisiblement. Il est question de désherbage des routes, de bus scolaires, de goût des tomates… Jusqu’au coup de tonnerre. Plus qu’une défaite électorale, c’est la défaite intellectuelle de la gauche qu’illustre ce documentaire.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers documentaires

À la Une de Mediapart

Budget — Analyse
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Social
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Politique
Le RN s’installe, LFI perd la partie
Les députés ont voté mercredi la répartition des postes de gouvernance de l’Assemblée nationale, offrant deux vice-présidences au parti de Marine Le Pen. Privée de la questure qu’elle convoitait, La France insoumise a dénoncé les « magouilles » de la majorité, qu’elle accuse d’avoir pactisé avec la droite et l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Violences sexuelles — Enquête
Les contradictions de la défense de Damien Abad
Damien Abad est visé par une enquête pour « tentative de viol », ouverte ce mercredi par le parquet de Paris. Questionné par BFMTV sur le témoignage de la plaignante, l’avocat du ministre a affirmé que son client ne la connaissait « absolument pas », ne sachant pas de « qui il s’agit ». Ce que contredisent plusieurs éléments obtenus par Mediapart. Contacté, Me Benoît Chabert revient sur ses propos.
par Marine Turchi