Jacques Rancière, la crise de la démocratie et les mouvements d'indignés

Par et
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Seconde partie de l'entretien avec Jacques Rancière autour de la crise de la démocratie et des mouvements qui, de New York à Madrid, réclament une «démocratie réelle».

Le version transcrite se trouve ici

Jacques Rancière, la crise de la démocratie et les mouvements d'indignés

Joseph Confavreux, Carine Fouteau

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous