Briançon, leçons de solidarité

La route des Alpes empruntée par les migrants est particulièrement dangereuse. Pour pallier les rigueurs de l’hiver comme les défaillances des pouvoirs publics, un important réseau de solidarité s’est mobilisé dans le Briançonnais. Mais au retour des beaux jours, les bonnes volontés ne suffisent plus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Sur les quais de la gare italienne de Bardonecchia, les migrants se mêlent aux skieurs. En provenance, comme eux, de Milan ou de Turin, ils s’arrêtent dans cette station de sports d’hiver italienne pour poursuivre leur route vers le nord de l’Europe ou la France, dont la frontière est toute proche.

Voir tous les portfolios