Coupe du monde 2022 : à Asnières-sur-Seine, les supporters marocains déçus, mais fiers d’avoir brillé devant le monde entier

15 photos

Le Maroc ne sera pas la première équipe africaine de l’histoire à atteindre la finale d’un Mondial de football, depuis sa défaite mercredi 14 décembre face à l’équipe de France. Les supporters marocains y auront cru jusqu’au bout. À la fin du match, la plupart préfèrent retenir le positif : leur sélection aura fait vibrer tout un continent au rythme de ses exploits. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Jeanne Frank

    Asnières-sur-Seine, le 14 décembre 2022.– « Ce soir, on veut du spectacle », 19 h 50, les rues se vident à mesure qu’approche le coup d’envoi de la demi-finale France-Maroc. Sur la place Voltaire, connue pour son fort taux de commerces maghrébins, trône fièrement depuis 70 ans Le Péri Bar, vestige d’une époque où le ballon rond échappait encore aux affres du foot business.

    Sabrina, la gérante, tient aux trois drapeaux accrochés sur la devanture de son enseigne : « Je suis algérienne, et le match du soir oppose la France et le Maroc. Les trois pays, on est tous ensemble. » L’ambiance est à la fête, des chansons algériennes et marocaines s’élèvent. Le match de ce soir se veut celui de la « fraternité ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié