Dans le Grand Est, les sous-traitants automobiles subissent déjà la crise

Par

Dans cette région fortement touchée par le Covid-19, les sous-traitants de l’automobile encaissent maintenant le choc économique. Malgré le prêt garanti par l’État (PGE) qui a apporté de l’argent en caisse et le chômage partiel qui a permis de conserver le personnel en place, chacun scrute les commandes avec appréhension.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 18 juin 2020. Entreprise FPS à Custines (Meurthe-et-Moselle). FPS fabrique principalement des protections pour les machines-outils de l’industrie automobile mais aussi pour la sidérurgie, l’aéronautique et le nucléaire. L’entreprise compte 29 employés. Ils étaient 40 au lendemain de la crise de 2008.

Voir tous les portfolios