Egypte: les martyrs de la révolution

Par

La plupart n'avaient pas 30 ans et tous ont été tués par la police ou des milices pro-Moubarak, aux premiers jours de la révolution égyptienne de 2011. Leur histoire compose le livre Égypte : les martyrs de la révolution. Soit 19 récits, 19 portraits de familles autour d'un même dispositif : trois photos de Denis Dailleux (le quartier, la famille, le souvenir), un récit des conditions de vie et des circonstances de la mort. L'ouvrage donne aussi lieu à une exposition. Pour Mediapart, l'agence VU' a réalisé les vidéos mettant en image les mots de Mahmoud Farag traduits par Abdellah Taïa.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Guirguis Lamai Moussa Soleiman, 30 ans. Tué le 28 janvier 2011. Écoutez dans la vidéo ci-dessous, le récit recueilli par Mahmoud Farag, traduit par Abdellah Taïa, et lu par Vincent Josse.

Voir tous les portfolios