Femmes battues en Papouasie

23 photos

La capitale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Port Moresby, est l’une des villes les plus violentes au monde. Tous les jours, des douzaines de crimes visant des femmes sont recensés dans les bidonvilles de la capitale sillonnés par des gangs ultra-violents. Dans ce pays, les deux tiers des femmes sont constamment exposées à la violence domestique. La plupart des hommes les battent quotidiennement, n’hésitant pas à utiliser machettes et couteaux ; violences qui restent souvent impunies. Lire également dans le Club les explications du photographe Vlad Sohkin.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Vlad Sohkin/Focus/Cosmos

    Port Moresby, 24 janvier 2012. Banil Yalomba, 16 ans, a été amenée à la clinique prénatale après avoir été agressée sexuellement par son ancien petit ami. Le jour de leur séparation, il est venu la chercher dans la maison de ses parents, l'a traînée sous la menace d'un couteau, puis l'a tabassée et violée. Parti à sa recherche, le père de Banil l'a retrouvée gisant par terre, inconsciente, et l'a conduite à l'hôpital.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 15 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 20 photos
par Gabriel Gauffre et Sadak Souici / Agence Le Pictorium
Portfolio — 13 photos
par Rachida El Azzouzi

À la Une de Mediapart

Journal — France
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — France
Libertés fondamentales : Gérald Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal — France
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal — France
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver les enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou