Graffitis abandonnés

Par

L'Urbex dans le graffiti consiste à explorer, photographier, peindre en tracé direct dans des espaces désaffectés en utilisant les ruines de l'architecture, la rouille, la crasse et l'histoire des lieux comme éléments de l'œuvre. Le graffeur Katre (Antonin Giverne) documente les terrains vagues dans lesquels il intervient depuis une dizaine d'années. Après son premier livre publié en 2005, Hors du Temps 2 dresse une photographie d'une quarantaine d'artistes internationaux à l'affût de la moindre trace d'abandon. Antonin Giverne révèle alors une collection artistique méconnue au cœur des vestiges de nos villes-musées frappées par la crise.

Hors du temps 2 - Le graffiti dans les lieux abandonnés - (édition Pyramid)  34,50 €

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. « Je cherche à créer à partir de la destruction. » Murs, affiches, portes en bois et autres surfaces plus ou moins urbaines : le Portugais Vhils défonce tout sur son passage. À coups d'acide, de peinture bien coulante, d'explosifs ou de marteau-piqueur. Mediapart était à ses côtés lors de sa venue à Paris (lire Vhils faces aux murs).

Voir tous les portfolios