Graffitis abandonnés

11 photos

L'Urbex dans le graffiti consiste à explorer, photographier, peindre en tracé direct dans des espaces désaffectés en utilisant les ruines de l'architecture, la rouille, la crasse et l'histoire des lieux comme éléments de l'œuvre. Le graffeur Katre (Antonin Giverne) documente les terrains vagues dans lesquels il intervient depuis une dizaine d'années. Après son premier livre publié en 2005, Hors du Temps 2 dresse une photographie d'une quarantaine d'artistes internationaux à l'affût de la moindre trace d'abandon. Antonin Giverne révèle alors une collection artistique méconnue au cœur des vestiges de nos villes-musées frappées par la crise.Hors du temps 2 - Le graffiti dans les lieux abandonnés - (édition Pyramid)  34,50 €

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Vhils / Norvège - Festival Nuart 2011

    « Je cherche à créer à partir de la destruction. » Murs, affiches, portes en bois et autres surfaces plus ou moins urbaines : le Portugais Vhils défonce tout sur son passage. À coups d'acide, de peinture bien coulante, d'explosifs ou de marteau-piqueur. Mediapart était à ses côtés lors de sa venue à Paris (lire Vhils faces aux murs).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 20 photos
par Isabelle Eshraghi
Portfolio — 13 photos
par Photos et textes Arthur Larie et Bastien Massa
Portfolio — 15 photos
par Photos Mahé Elipe Textes Caterina Morbiato

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal — France
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — France
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal — France
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre