«Je ne ferai pas mes adieux», chantait-il

Par

Décédé lundi dernier à l’âge de 94 ans, Charles Aznavour a eu droit à un hommage national ce vendredi 5 octobre à Paris. Dans la cour des Invalides se pressaient quelque deux cents personnalités, tandis qu’à l’écart, une foule silencieuse regardait l’hommage sur écran géant. Le président français Emmanuel Macron et premier ministre arménien Nikol Pachinian ont salué l’homme, auteur-compositeur-interprète, acteur et écrivain franco-arménien.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner
  1. Paris, 5 octobre 2018. Vers 9 h la foule commence à arriver.

  2. Paris, 5 octobre 2018. Avant le début de la cérémonie, la foule afflue sur le parvis des Invalides.

  3. Paris, 5 octobre 2018. La foule observe le corbillard qui sort des Invalides.

  4. Paris, 5 octobre 2018. Houria et sa fille Karine sont d’origine kabyle et se « sentent aussi bien kabyles que françaises » comme Aznavour se sent aussi bien « arménien que français ». Houria a pris un jour de congé pour venir aux Invalides et elle était aussi aux obsèques de Johnny Hallyday.

  5. Paris, 5 octobre 2018. Pendant la cérémonie.

  6. Paris, 5 octobre 2018. Pendant le discours du premier ministre arménien Nikol Pachinian.

  7. Paris, 5 octobre 2018. Pendant le discours du premier ministre arménien Nikol Pachinian.

  8. Paris, 5 octobre 2018. Un ancien combattant de la guerre d’Algérie, d’origine arménienne.

  9. Paris, 5 octobre 2018. La Garde nationale porte la dépouille.

  10. Paris, 5 octobre 2018. Pendant le discours d’Emmanuel Macron.

  11. Paris, 5 octobre 2018. Pendant le discours d’Emmanuel Macron.

  12. Paris, 5 octobre 2018. Une femme montre des photos d’Aznavour.

  13. Paris, 5 octobre 2018. Pendant le discours d’Emmanuel Macron

  14. Paris, 5 octobre 2018. Après les discours, la foule entonne La Marseillaise.

  15. Paris, 5 octobre 2018. La foule reprend Emmenez-moi qui est chanté par la Garde nationale.

  16. Paris, 5 octobre 2018. Après la cérémonie, les gens chantent des chansons d’Aznavour sur le parvis des Invalides.

  17. Paris, 5 octobre 2018. On dit qu’Aznavour a composé 1 400 chansons, mais c’est toujours la même dizaine qui revient. Au hit-parade, La Bohème largement n1, suivi de Emmenez-moi et La Mamma. On entend aussi une fois Ils sont tombés, sa chanson sur le génocide arménien.

  18. Paris, 5 octobre 2018. Pendant l’hommage national à Charles Aznavour.

Voir tous les portfolios

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale