« Je suis une toile pour mon tatoueur »

25 photos

C'est « une manière de s'approprier son corps ». Un corps qu'il ne faut offrir qu'à quelqu'un de confiance : « C'est comme tomber amoureux : tu couches pas avec n'importe qui. » Depuis une dizaine d'années, les femmes ont investi le milieu du tatouage. Tatoueuses ou clientes, elles se juchent à égalité avec les hommes qui ont tenu longtemps le haut de l'affiche (selon un sondage réalisé en France en 2010, 9 % des femmes sont tatouées contre 11 % des hommes). Une quinzaine de femmes françaises, américaines, belges, italiennes, racontent ici leur quotidien, leurs projets. Et leurs corps souvent reluqués mais toujours assumés.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © P-Mod, texte Laure Siegel

    Juliette, 27 ans, tatoueuse (Lille, France) : « J'ai commencé à me faire tatouer à 19 ans, un truc tout simple, sans signification. Pour moi, c'est une démarche artistique et un échange avec les personnes. Je ne confère pas un côté sacré au tatouage. Je me suis fait aussi tatouer la poitrine et le cou, quand je suis devenue tatoueuse professionnelle, comme un non-retour.
    Des filles aussi tatouées que moi sont encore rares en France alors qu'en Amérique du Nord, les gens sont moins effrayés. Au shop, nous mettons en garde les jeunes qui viennent pour la première fois et veulent se faire piquer le cou, le visage, les mains. On leur dit : “Fais gaffe, tu ne sais pas encore forcément ce que tu veux faire dans la vie et ça peut fermer des portes.” Je fais beaucoup de yoga, parce que c'est un boulot hyper prenant, physique. Tu es dans une position de merde, crispée, avec des machines lourdes qui vibrent tout le temps, y a vraiment moyen de finir sourde, myope et pleine d'arthrose. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 16 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 20 photos
par Isabelle Eshraghi
Portfolio — 19 photos
par Natela Grigalashvili
Portfolio — 25 photos
par La rédaction de Mediapart

À la Une de Mediapart

Journal — International
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — International
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent six enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal — International
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou