Lartigue: lumière sur ses couleurs

Par

Jacques Henri Lartigue (1894-1986) est surtout connu pour ses photos en noir et blanc illustrant la Belle Époque et les Années folles. Sa reconnaissance fut d’ailleurs tardive puisque ce n’est qu’en 1963 – il a alors 69 ans – qu’il expose pour la première fois au MoMa de New York. La même année, le magazine Life lui consacre un portfolio. Ce numéro, qui annonce la mort du président John F. Kennedy, fera le tour du monde. Le centre d’art Campredon, à L’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, expose tout un pan inédit de l’œuvre de Lartigue : ses photos couleurs. En voici une petite sélection (sur la centaine exposée), avec les légendes de l'auteur. Les techniques de l'époque et la perfection du cadrage de Lartigue en font quasiment des tableaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. « Ma cousine Simone Roussel sur mon bob à deux roues. Rouzat, septembre 1913. »

Voir tous les portfolios