Les Heures félines, la réparation de vélos en mixité choisie

16 photos

C’est dans l’Atelier du chat perché, lieu associatif de réparation de vélos, que le collectif lyonnais « À vélo Simone » organise une permanence de mécanique en mixité choisie sans hommes cisgenres. Un moment pour déconstruire certains préjugés et développer l’implication des femmes. L’atelier promeut la vélonomie, terme qui définit l’autonomie dans la réparation mécanique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Isabelle Eshraghi

    Lyon, Atelier du chat perché, 12 mai 2022. Il est 18 heures dans le quartier de la Guillotière. À peine les portes de l’atelier s’ouvrent-elles qu’un cycliste arrive pour une auto-réparation. Nadia l’informe qu’aujourd’hui se tient la permanence sans hommes cisgenres.

    En blaguant, le jeune homme lui répond. « Je n’ai pas le droit, j’ai tout faux alors ! », puis il ajoute, serein : « Rien d’urgent, je venais pour refixer mon garde-boue. Je repasserai mardi. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 9 photos
par Clément Marion
Portfolio — 15 photos
par Felipe Fittipaldi
Portfolio — 17 photos
par Jan Schmidt-Whitley / Le Pictorium

À la Une de Mediapart

Journal — International
Le grand bond en arrière climatique
Et si le climat était une victime de la guerre en Ukraine ? Face au risque de pénurie énergétique provoquée par le conflit, les pays européens préparent un recours accru au charbon et au gaz fossile. Une marche arrière alarmante, à l’heure de l’urgence climatique, qui met en lumière notre terrible retard en matière de transition écologique.
par Mickaël Correia
Journal — International
Viktor Orbán est-il de plus en plus isolé en Europe ?
Embargo sur le pétrole russe, État de droit, guerre en Ukraine... Sur plusieurs dossiers, le premier ministre hongrois, à l’aube de son quatrième mandat consécutif, diverge de la majorité des Vingt-Sept. Débat avec une eurodéputée et un historien spécialiste de la région.
par Amélie Poinssot
Journal — Culture-Idées
« J’ai pu apercevoir le docteur Asselah »
Le 4 mars 1957, le docteur Slimane Asselah est enlevé dans son cabinet médical, au milieu de la casbah d’Alger, par les forces de l’ordre françaises. Mort ou vif, sa famille ne l’a jamais revu. Deuxième volet de notre série.
par Malika Rahal et Fabrice Riceputi
Journal — International
En Équateur, victoire en demi-teinte pour les autochtones après 18 jours de lutte
Un accord a été conclu jeudi entre le gouvernement et les responsables autochtones, à l’issue d’une longue grève générale, pour réclamer de meilleures conditions de vie. Dans la capitale Quito, la « Casa de la Cultura » (Maison de la culture) a été un endroit clef du mouvement.
par Alice Campaignolle