Les incendies font des ravages en Grèce et en Turquie

Par

Depuis le début de l’été, le sud de l’Europe et la Turquie subissent une vague d’incendies destructeurs. Canicule, sécheresse, changement climatique, actes malveillants sont autant de causes à la catastrophe en cours. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Acharnes, Grèce, 3 août 2021. Des habitants tentent de lutter contre le feu dans la forêt de Tatoï, près d’Acharnes, au pied du mont Parnès, à 30 km au nord d’Athènes.

    Dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 août, c’est le village voisin d’Afidnes qui a été la proie d’un violent incendie. Les flammes étaient attisées par un vent fort, a constaté dans la nuit l’AFP. Elles faisaient toujours rage vendredi matin. Dans ces villages du nord de la capitale, un pompier et cinq habitants ont subi de légères brûlures et ont été hospitalisés jeudi soir, selon l’agence de presse grecque ANA. « Notre pays fait face à une situation extrêmement critique », a déclaré jeudi soir le premier ministre, Kyriakos Mitsotakis.

Voir tous les portfolios