Les jeunes Mexicaines se rebellent

Par

Les filles et les adolescentes occupent une place de plus en plus importante au sein des mouvements de femmes en Amérique latine. Au Mexique, elles ont mis le pouvoir au pied du mur, notamment le 7 septembre 2021, lorsque la Cour suprême a jugé inconstitutionnelle la criminalisation de l’avortement. Mariana, 14 ans, est l’une de ces jeunes femmes engagées contre un système misogyne et meurtrier qui produit plus de dix féminicides par jour.
 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1.  Le 6 mars 2021. Ciudad Juárez, État de Chihuahua. Mariana, 14 ans, cadette d’une fratrie de six enfants, vit avec sa famille dans une petite maison du quartier populaire de la Rivera de Bahía, à Ciudad Juarez. Sa mère, Isabel Aguilera, l’amena toute jeune à la Red Messa,  association où elle travaille comme psychologue et thérapeute pour accompagner les mères de victimes de féminicide et les femmes victimes de violence. 

Voir tous les portfolios