A Paris, intermittents et précaires mis sur le Carreau

Par

La nouvelle convention d'assurance chômage signée dans la nuit de vendredi à samedi entre le patronat et trois syndicats (CFDT, CFTC et FO) durcit le régime spécifique des intermittents du spectacle. Dimanche soir, des intermittents ainsi que d'autres précaires et chômeurs qui occupaient le Carreau du Temple, à Paris, ont été expulsés par les CRS.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Dès le début des discussions sur la réforme du statut des intermittents du spectacle, le patronat exigeait la suppression de ce régime avant de faire marche arrière. Le mouvement, à l'origine constitué d'intermittents, a été rejoint par des chômeurs, des précaires et des sans-papiers.


    Marc, un intermittent, explique sa situation

Voir tous les portfolios