Peindre, danser, créer à l’atelier des artistes en exil

13 photos

L’artiste a besoin d’un lieu pour créer, répéter, expérimenter, il a aussi besoin d’un réseau pour se produire, financer, montrer. À son arrivée en France, un artiste qui a fui son pays n’a ni l’un ni l’autre. Inventé en 2017 par Judith Depaule et Ariel Cypel, l’atelier des artistes en exil leur offre un havre de paix, leur permet de poursuivre leur travail et les aide à trouver ouvertures et financements. Dans cette ruche en plein cœur de Paris se côtoient 350 artistes en exil issus de quarante pays généralement pas très regardants sur les droits humains.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Patrick Artinian

    Atelier des artistes en exil, Paris, le 25 novembre 2021. Yara Al Asbani, 28 ans (premier plan), est danseuse et chorégraphe. Son père est mort sous la torture dans les geôles syriennes de Bachar al-Assad. Lorsque, à son tour, elle a reçu des menaces, elle a compris que le temps de l’exil était venu.

    Azerbaïdjan, Afghanistan, Chine, Congo(s), Iran, Syrie, Venezuela, la liste n’est pas exhaustive : l’atelier des artistes en exil regroupe des artistes en provenance de plus de quarante pays, dont certaines des plus féroces dictatures de la planète. Ces artistes pratiquent différentes disciplines : architecture, photo, peinture et arts graphiques, danse, théâtre, performances, mode, vidéo, musique, cinéma. L’atelier met à leur disposition ateliers de peinture, espaces de danse et de théâtre, studios de musique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 20 photos
par Isabelle Eshraghi
Portfolio — 13 photos
par Photos et textes Arthur Larie et Bastien Massa
Portfolio — 15 photos
par Photos Mahé Elipe Textes Caterina Morbiato

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Avec le nucléaire, la France s’aligne sur les stratégies industrielles d’États autoritaires
Moins de 10 % de l’électricité mondiale a été produite par du nucléaire en 2021, selon un rapport annuel de référence. La Chine et la Russie construisent le plus de réacteurs à l’uranium, plaçant la France en bien mauvaise compagnie démocratique, alors qu’elle veut lancer de nouveaux EPR.
par Jade Lindgaard
Journal — International
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — International
Les Russes fuient vers le Kazakhstan, le président Tokaïev sur un fil face à la Russie
Plus de 200 000 citoyens russes sont entrés au Kazakhstan depuis le 21 février, et 50 000 y sont restés. Le président Kassym-Jomart Tokaïev tente de prendre ses distances avec le Kremlin sur le dossier ukrainien. Mais sa marge de manœuvre semble limitée, explique Michaël Levystone, spécialiste de l’Asie centrale.
par Laurent Geslin
Journal — Écologie
En Tanzanie, TotalEnergies prépare une bombe climatique aux relents colonialistes
Les Amis de la Terre et Survie publient une enquête inédite sur un futur oléoduc du géant pétrolier français en Tanzanie. Ce projet écocidaire et néocolonial aura des impacts désastreux sur les plans humain, écologique et climatique. Mais la résistance s’organise.
par Mickaël Correia