Rio de Janeiro: les mots de la colère

Par

Organisées au départ pour protester contre la hausse du prix du transport, les manifestations brésiliennes débordent aujourd'hui de slogans pour l'éducation, la santé, contre l'homophobie ou la corruption. Louise Botkay Courcier photographie depuis les premiers jours les pancartes qu'elle croise (lire ici le blog de Naruna Kaplan de Macedo). Voici une sélection.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Dans les manifestations du 20 juin 2013 à Rio de Janeiro, Brésil.
    En haut Photo de gauche
     : « Nous sommes le visage du changement »
    Photo de droite
     : « Guérir les gay ? [allusion à un homme politique (Feliciano) et ses propos sur la façon de guérir les homos...] » et « Nous voulons des écoles sur le modèle de la Fifa »
    En bas Photo de gauche : « J'ai voté pour Cabral e Paes, j'ai déjà été bête, je ne le suis plus. »
    Photo de droite :
    « C’est un champion ! de l’hypocrisie, de la misère et de la corruption »

Voir tous les portfolios