A Washington, contre les armes, les armes de la jeunesse

Par

Des centaines de milliers de manifestants ont défilé samedi 24 mars dans de nombreuses villes des États-Unis à l’appel des organisateurs de la « Marche pour nos vies », un mouvement qui n’a cessé de s’amplifier depuis la tuerie de Parkland en Floride.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. À quelques pas du Capitole, à Washington, la foule tente de rejoindre l’avenue Pennsylvania où se déroule le rassemblement. Des manifestant·e·s sont bloqué·e·s dans les escalators extérieurs du métro, à une dizaine de mètres de l'avenue principale. La police les empêche de sortir en raison de l'affluence. Les organisateurs attendent au moins 500 000 personnes de tout le pays.

Voir tous les portfolios