François Bougon

J’ai passé 16 ans à l’Agence France-presse, école de la rigueur et de la concision. De Paris à Pékin, en passant par Lyon, Montevideo et Pékin, j’y ai goûté au local et au global. Par la suite, pendant sept ans au journal Le Monde, j’ai apprécié les grands espaces et les lettres gothiques. Aujourd'hui à Mediapart, où j’anime le pôle International avec bonheur. 

Contacts

Twitter
@Francois_Bougon

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Journée de «deuil national» à Hong Kong, un policier tire sur un manifestant

Notre dossier : Hong Kong défie Pékin — Note de veille

L’ancienne colonie britannique a été le théâtre mardi 1er octobre, jour de la fête nationale chinoise, d’une forte mobilisation anti-Pékin et de nouvelles violences. Un lycéen a été grièvement blessé après qu’un policier lui a tiré dessus à balles réelles. La police a appelé la population à rester chez elle mardi soir, jugeant la situation « très dangereuse ».

En Chine, Xi Jinping célèbre son pouvoir impérial

Asie — Analyse

Pékin fête mardi 1er octobre les soixante-dix ans de la République populaire de Chine. Nombre de promesses des débuts ont été reniées et le régime a désormais tous les atours d’un empire avec une politique coloniale à l’intérieur de ses frontières, réprimant les minorités musulmanes au Xinjiang, et néocoloniale à l’extérieur. 

En Chine, la fabrique de l’opinion

Notre dossier : Hong Kong défie Pékin — Analyse

Le régime communiste chinois mène une guerre de l’information visant à discréditer le mouvement de protestation à Hong Kong. Cherchant à imposer l’image d’un consensus régnant en Chine sur cette crise, Pékin adopte notamment un discours musclé vis-à-vis des médias étrangers. Explications.

A Hong Kong, une première concession de la cheffe de l’exécutif

Notre dossier : Hong Kong défie Pékin — Note de veille

La cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a annoncé mercredi 4 septembre le retrait pur et simple de son projet controversé d’extradition vers la Chine pour tenter de mettre fin à l’une des crises politiques les plus graves depuis la rétrocession en 1997. Elle rejette cependant les autres revendications, en particulier la création d’une commission d’enquête indépendante sur les violences policières.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

François Bougon
Journaliste à Mediapart

7 Billets

0 Éditions

France refuses visa for Hussam Hammoud and places the Syrian journalist in danger

Billet de blog

Mediapart contributor Hussam Hammoud, 30, who currently lives in Turkey, applied for what is called a “humanitarian” visa in order to travel to France and, once on French soil, to apply for asylum in the country along with his wife and two young children. But on September 5th he received a cold and impersonal email rejecting his request. Outrageous.

Refus de visa pour Hussam Hammoud : la France met un journaliste syrien en danger

Billet de blog

Notre collaborateur, Hussam Hammoud, 30 ans, qui vit actuellement en exil en Turquie, avait déposé une demande de visa dit « humanitaire » pour pouvoir faire une demande d’asile en France avec sa famille. Mais, lundi 5 septembre, il a reçu un courriel type de rejet. Une abomination.

«Je résisterai» devient l’hymne de l’Espagne en quarantaine

Billet de blog

Pedro Almodovar l’avait popularisé en l’intégrant dans son film « Attache-moi ». Ces dernières semaines, l’ancien tube du groupe Dúo Dinámico est repris sur les balcons.

Coronavirus: la Chine fustige les «méchants» et exalte les «bons»

Billet de blog

La lutte contre le coronavirus 2019-nCoV bat son plein en Chine. Décrétée cause nationale, elle est l’occasion pour le Parti communiste de punir les cadres fautifs et d’exalter les héros positifs.

Le coronavirus est de retour, Jackie Chan aussi

Billet de blog

La Chine doit faire face à une situation de catastrophe sanitaire avec l’épidémie de coronavirus, qui, lundi 3 février avait provoqué 361 décès. Et, dans ces moments de crise, l’acteur et chanteur de Hong Kong, Jackie Chan, répond toujours présent.