Hélène Constanty

Journaliste indépendante, j'enquête pour Mediapart sur les affaires de la Côte d'Azur, de la Corse et de Monaco. Née à Marseille, je partage ma vie entre Paris, Nice et la Corse.   Je suis l'auteur de plusieurs livres.  Le plus récent et paru en mars 2017 : Corse, l'étreinte mafieuse (Fayard). Parmi les précédents : Razzia sur la riviera, enquête sur les requins de la Côte d'Azur (Fayard, 2015) et Informer n'est pas un délit (Calmann Levy, 2015), ouvrage collectif dirigé par Fabrice Arfi et Paul Moreira.   J'ai également écrit et/ou réalisé plusieurs documentaires et reportages pour la télévision. Dernier en date : Razzia sur la Corse (France 2, Envoyé spécial) Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Un contrat naval français est au cœur d’un scandale financier

    Par
    Le président français François Hollande, le président mozambicain Armando Guebuza et Iskandar Safa, président et chef de la direction des Constructions mécaniques de Normandie (CMN), assistent à une cérémonie de construction d'un bateau pour le Mozambique dans un chantier naval à Cherbourg, le 30 septembre 2013. © Reuters Le président français François Hollande, le président mozambicain Armando Guebuza et Iskandar Safa, président et chef de la direction des Constructions mécaniques de Normandie (CMN), assistent à une cérémonie de construction d'un bateau pour le Mozambique dans un chantier naval à Cherbourg, le 30 septembre 2013. © Reuters

    Une commande de bateaux de pêche à un chantier de Cherbourg est soupçonnée d’avoir servi à masquer un contrat d’armement secret pour le Mozambique, au profit du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa. La justice française est saisie d’une demande d’entraide pénale internationale.

  • La cuisine fiscale d’Alain Ducasse

    Alain Ducasse à l'Elysée en avril 2018. © Reuters Alain Ducasse à l'Elysée en avril 2018. © Reuters

    Symbole de la gastronomie française, le chef aux 19 étoiles, devenu citoyen de Monaco en 2008, optimise sa fiscalité grâce à un contrat belgo-monégasque lié à ses activités en France.

  • Le Carlton de Cannes transformé illégalement en support publicitaire géant

    Par
    Installation d'une affiche de cinéma sur la façade du Carlton à Cannes, en 2015. © Reuters / Benoît Tessier Installation d'une affiche de cinéma sur la façade du Carlton à Cannes, en 2015. © Reuters / Benoît Tessier

    Écrans LED, panneaux d’affichage… Pendant les salons cannois, la façade du Carlton, un hôtel détenu par la famille princière du Qatar et classé monument historique, est couverte de publicités. En toute illégalité et avec la bénédiction des pouvoirs publics.

  • En Corse, la ruée sur les armes

    Par

    Entre 2008 et 2018, le nombre des armes de catégorie B (pistolets, revolvers, fusils d’assaut, carabines semi-automatiques) détenues en Corse en toute légalité a été multiplié par sept. À présent, on compte officiellement une arme pour trois adultes. Un engouement inquiétant : la Corse reste, de loin, le département où l’on tue le plus en France.

  • A Mandelieu, un promoteur, vendeur d’armes, en affaire avec la famille du maire

    Par
    Sébastien Leroy, maire de Mandelieu-la-Napoule depuis novembre 2017. © DR Sébastien Leroy, maire de Mandelieu-la-Napoule depuis novembre 2017. © DR

    Iskandar Safa est marchand d’armes, extrêmement fortuné, propriétaire de Valeurs actuelles et, selon les informations de Mediapart, associé en affaires à la famille du maire de Mandelieu-la-Napoule. Cela tombe bien : c’est dans cette ville de la Côte d’Azur qu’il espère obtenir l’autorisation de bâtir un immense projet immobilier.

  • Procès du repenti corse: les enjeux d'un huis clos

    Par
    La scène de crime, après l’assassinat d’Antoine Nivaggioni. © DR La scène de crime, après l’assassinat d’Antoine Nivaggioni. © DR

    Les cinq accusés jugés depuis lundi pour l’assassinat d’Antoine Nivaggioni à Ajaccio en 2010 comparaissent hors de la vue de la presse et du public. La cour d’assises d’Aix-en-Provence a estimé ne pas pouvoir garantir autrement la sécurité de l’un d’eux, qui a le statut de repenti.

  • Juger un repenti corse: une première à risques

    Par
    La scène de crime, après l’assassinat d’Antoine Nivaggioni. © DR La scène de crime, après l’assassinat d’Antoine Nivaggioni. © DR

    Patrick Giovannoni a refait sa vie dans un lieu inconnu, sous une nouvelle identité. Il va être le premier homme à être jugé en France avec le statut de repenti, pour des faits relevant du grand banditisme en Corse. La justice se demande comment pouvoir assurer sa protection.

  • Argent russe et mégablanchiment sur la Côte d’Azur

    Par et

    L’oligarque russe Suleyman Kerimov est mis en examen pour avoir blanchi plus de 500 millions d’euros dans l’immobilier de luxe. L’enquête met en cause une dizaine de notables de la région et révèle des pratiques couvertes par l’omerta.

  • La mafia corse se réveille et décide de tuer

    Par

    Deux figures du grand banditisme insulaire ont été victimes d’un règlement de comptes, mardi 5 décembre, à l’aéroport de Bastia. Antoine Quilichini, dit « Tony le boucher », a été abattu d'une rafale de fusil-mitrailleur. Jean-Luc Codaccioni, protégé du « parrain des parrains » Michel Tomi, a été très grièvement blessé.

  • Deux ministres louent la villa en Corse d’un repris de justice

    Par
    Gérald Darmanin, ministre des comptes publics, le 18 mai 2017. © Reuters Gérald Darmanin, ministre des comptes publics, le 18 mai 2017. © Reuters

    Sébastien Lecornu et Gérald Darmanin ont loué une villa dans la région ajaccienne. Pas de chance : c’est celle de l’ancien président de la chambre de commerce d’Ajaccio, condamné pour trafic de drogue international.