lilia Blaise

Ses Derniers articles

  • Tunisie: des débats télévisés pour contrer la propagande avant la présidentielle

    Par
    Lors de la projection du débat à Lafayette, à Tunis, septembre 2019. © LB Lors de la projection du débat à Lafayette, à Tunis, septembre 2019. © LB

    Pour la première fois, des débats télévisés entre candidats ont été organisés à Tunisie. Alors que l’élection présidentielle doit se tenir dimanche 15 septembre, beaucoup d’électeurs saluent cette avancée démocratique permettant des prises de parole équilibrées. Mais, dans le pays, la télévision reste encore bien souvent, malgré l’existence d’une Haute Autorité indépendante pour la communication audiovisuelle, un lieu de propagande.

  • Dans le nord-ouest de la Tunisie, la tentation du vote antisystème 

    Par
    L'agriculteur Jamil Roueli dans les montagnes, près du village d'Erraka. © Lilia Blaise L'agriculteur Jamil Roueli dans les montagnes, près du village d'Erraka. © Lilia Blaise

    À Ghardimaou, non loin de la frontière algérienne, les motifs de mécontentement sont nombreux dans cette région forestière où les infrastructures manquent cruellement. Le premier tour de l’élection présidentielle tunisienne dimanche 15 septembre pourrait être marqué par l’abstention et la montée d’un vote contestataire. Pourtant, au niveau local, neuf ans après la révolution, certains tentent de changer les choses en s’engageant.

  • En Tunisie, l’arrestation d’un candidat controversé alourdit l’ambiance de la campagne présidentielle

    Par
    rts2nl8v

    Nabil Karoui, homme d’affaires et candidat à la présidentielle tunisienne, a été arrêté vendredi 23 août. Il fait l’objet d’une enquête judiciaire pour corruption, évasion fiscale et blanchiment d’argent. Le timing de son arrestation relance les interrogations sur l’intégrité du processus démocratique dans le pays.

  • Tunisie: le 13 août célèbre les femmes mais pas leurs droits

    Par
    Mars 2019 à Tunis. Marche pour l'égalité dans l'héritage. © LB / MP Mars 2019 à Tunis. Marche pour l'égalité dans l'héritage. © LB / MP

    En Tunisie, la journée du 13 août célèbre les femmes depuis la promulgation en 1957 du code du statut personnel, un corpus juridique qui défend leurs droits. Mais, malgré des acquis, les associations féministes se battent encore plus que jamais, surtout pour faire appliquer les lois.

  • En Tunisie, une pléthore de candidats mais peu de programme

    Par

    Le dépôt des candidatures au poste de président de la République s’est achevé vendredi 9 août avec 97 candidatures. Au-delà de la montée des populismes, plusieurs lignes de clivage vont s’inscrire dans cette campagne, déterminée par un contexte économique difficile et une crise de confiance entre les Tunisiens et leurs politiques.

  • En Tunisie, les femmes migrantes sont les plus fragiles

    Par
    Maryama veille sur ses deux jumeaux, nés en 2019. © Lilia Blaise Maryama veille sur ses deux jumeaux, nés en 2019. © Lilia Blaise

    Réparties entre plusieurs centres d’accueil du Sud tunisien, des femmes originaires d’Afrique de l’Est et de l’Ouest attendent de trouver un travail ou d’obtenir un statut de réfugié. Beaucoup ont vécu des traumatismes en Libye après avoir quitté leur pays d’origine.

  • Mort du président tunisien: un bilan mitigé et une succession périlleuse

    Par
    Beji Caïd Essebsi en novembre 2018. © Reuters Beji Caïd Essebsi en novembre 2018. © Reuters

    Déjà affaibli par une hospitalisation le 27 juin dernier, le président tunisien Beji Caïd Essebsi est mort jeudi 25 juillet, à l’âge de 92 ans. Figure de la post-indépendance, il laisse un bilan très mitigé à la tête de l’État et une incertitude juridique, faute de Cour constitutionnelle en capacité de légiférer en cas de vacance du pouvoir.

  • La Tunisie, nouveau cimetière des migrants morts en mer

    Par
    Au centre de l'OIM © Lilia Blaise Au centre de l'OIM © Lilia Blaise

    Après le naufrage du 1er juillet au large des côtes libyennes qui a fait au moins 90 morts, les autorités tunisiennes sont de nouveau débordées. Cimetières saturés, centres d'accueil débordés, absence de droit d'asile… Le gouvernement dénonce aussi l’inaction des pays européens.

  • Tunisie: «Il faut une demande de pardon pour clore le dossier colonial»

    Par
    Sihem Ben Sedrine © IVD média center Sihem Ben Sedrine © IVD média center

    Sihem Bensedrine, la présidente de l’Instance Vérité et Dignité, chargée de la justice transitionnelle en Tunisie, a envoyé mardi 16 juillet aux autorités françaises un mémorandum pointant les violations commises par la France dans la période postcoloniale, de 1955 aux années 1970. Elle s’en explique dans un entretien à Mediapart.

  • En Tunisie, les maires ont le blues

    Par
    Affichage électoral à Tunis, le 17 avril 2018. © Reuters Affichage électoral à Tunis, le 17 avril 2018. © Reuters

    Plus d’un an après les premières élections municipales démocratiques dans le pays, beaucoup de nouveaux élus, qui ont pris leur fonction le 10 juillet 2018, ont du mal à appliquer leurs promesses. En cause, peu de moyens ou de marge de manœuvre.