lilia Blaise

Ses Derniers articles

  • Tunisie: le 13 août célèbre les femmes mais pas leurs droits

    Par
    Mars 2019 à Tunis. Marche pour l'égalité dans l'héritage. © LB / MP Mars 2019 à Tunis. Marche pour l'égalité dans l'héritage. © LB / MP

    En Tunisie, la journée du 13 août célèbre les femmes depuis la promulgation en 1957 du code du statut personnel, un corpus juridique qui défend leurs droits. Mais, malgré des acquis, les associations féministes se battent encore plus que jamais, surtout pour faire appliquer les lois.

  • En Tunisie, une pléthore de candidats mais peu de programme

    Par

    Le dépôt des candidatures au poste de président de la République s’est achevé vendredi 9 août avec 97 candidatures. Au-delà de la montée des populismes, plusieurs lignes de clivage vont s’inscrire dans cette campagne, déterminée par un contexte économique difficile et une crise de confiance entre les Tunisiens et leurs politiques.

  • En Tunisie, les femmes migrantes sont les plus fragiles

    Par
    Maryama veille sur ses deux jumeaux, nés en 2019. © Lilia Blaise Maryama veille sur ses deux jumeaux, nés en 2019. © Lilia Blaise

    Réparties entre plusieurs centres d’accueil du Sud tunisien, des femmes originaires d’Afrique de l’Est et de l’Ouest attendent de trouver un travail ou d’obtenir un statut de réfugié. Beaucoup ont vécu des traumatismes en Libye après avoir quitté leur pays d’origine.

  • Mort du président tunisien: un bilan mitigé et une succession périlleuse

    Par
    Beji Caïd Essebsi en novembre 2018. © Reuters Beji Caïd Essebsi en novembre 2018. © Reuters

    Déjà affaibli par une hospitalisation le 27 juin dernier, le président tunisien Beji Caïd Essebsi est mort jeudi 25 juillet, à l’âge de 92 ans. Figure de la post-indépendance, il laisse un bilan très mitigé à la tête de l’État et une incertitude juridique, faute de Cour constitutionnelle en capacité de légiférer en cas de vacance du pouvoir.

  • La Tunisie, nouveau cimetière des migrants morts en mer

    Par
    Au centre de l'OIM © Lilia Blaise Au centre de l'OIM © Lilia Blaise

    Après le naufrage du 1er juillet au large des côtes libyennes qui a fait au moins 90 morts, les autorités tunisiennes sont de nouveau débordées. Cimetières saturés, centres d'accueil débordés, absence de droit d'asile… Le gouvernement dénonce aussi l’inaction des pays européens.

  • Tunisie: «Il faut une demande de pardon pour clore le dossier colonial»

    Par
    Sihem Ben Sedrine © IVD média center Sihem Ben Sedrine © IVD média center

    Sihem Bensedrine, la présidente de l’Instance Vérité et Dignité, chargée de la justice transitionnelle en Tunisie, a envoyé mardi 16 juillet aux autorités françaises un mémorandum pointant les violations commises par la France dans la période postcoloniale, de 1955 aux années 1970. Elle s’en explique dans un entretien à Mediapart.

  • En Tunisie, les maires ont le blues

    Par
    Affichage électoral à Tunis, le 17 avril 2018. © Reuters Affichage électoral à Tunis, le 17 avril 2018. © Reuters

    Plus d’un an après les premières élections municipales démocratiques dans le pays, beaucoup de nouveaux élus, qui ont pris leur fonction le 10 juillet 2018, ont du mal à appliquer leurs promesses. En cause, peu de moyens ou de marge de manœuvre.

  • En Tunisie, un «jeudi noir» révèle la crise institutionnelle

    Par
    Béji Caïd Essebsi le 1er juillet, entouré du personnel de l’hôpital. © Reuters Béji Caïd Essebsi le 1er juillet, entouré du personnel de l’hôpital. © Reuters

    Après deux attentats simultanés, jeudi 27 juin, dans la capitale, et l’hospitalisation du président de la République, la résilience des Tunisiens a mis à jour la faiblesse des institutions huit ans après la révolution, mais aussi le décalage avec les élites politiques.

  • En Tunisie, la société se mobilise contre l’accord de libre-échange avec l'UE

    Par
    Lors de la manifestation du 1er mai à Tunis. © Compte Facebook #BlockAleca / https://www.facebook.com/BlockAleca Lors de la manifestation du 1er mai à Tunis. © Compte Facebook #BlockAleca / https://www.facebook.com/BlockAleca

    Discuté depuis 2016 à Tunis, l’Aleca, ou accord de libre-échange complet et approfondi avec l’Union européenne, suscite de vives réactions aussi bien au sein des militants syndicaux ou altermondialistes que du secteur privé.

  • En Tunisie, les ouvrières agricoles meurent sur les routes

    Par
    Rebah devant le salon de coiffure de fortune de sa sœur. © LB Rebah devant le salon de coiffure de fortune de sa sœur. © LB

    En avril, plusieurs accidents de la route mortels ont jeté une lumière crue sur le sort des ouvrières agricoles en Tunisie. Main-d’œuvre à bas coût, exploitée et précaire, ces femmes attendent un changement de leurs conditions de vie et de travail.